Le IBM CEO Study 2012 présenté en grande primeur à C2-MTL

C2-MTL

C2-MTL

La journée d’ouverture de C2-MTL a été marquée par le dévoilement du IBM CEO Study 2012. Cette étude biennale sonde des dirigeants d’entreprises dans le monde afin de saisir les tendances du moment en gestion des affaires. Cette année, des entrevues ont été menées auprès de plus de 1700 acteurs du milieu. Marc Chapman, associé délégué aux services d’affaires mondiaux chez IBM, est venu présenter les résultats de la recherche à la foule enthousiaste rassemblée dans le New City Gas à Montréal.

Les résultats de la recherche s’articulent autour de trois grands pôles d’orientation stratégique que les dirigeants interrogés jugent cruciaux dans l’évolution de leurs entreprises au cours des prochaines années.

  1. Transfert de pouvoir aux employés : Il importe d’abord, selon eux, de remettre une certaine part du pouvoir entre les mains des employés en les encourageant à s’approprier les valeurs de l’entreprise. Cela découle de la nécessité grandissante de décentralisation. Ce phénomène, porté par les médias sociaux, incite l’ensemble des salariés d’une entreprise à partager et incarner la mission et de la vision de leur employeur.
  2. Personnalisation des masses (relation client) : Le IBM CEO Study 2012 indique également que, pour favoriser un engagement plus grand des consommateurs, les marques ont tout intérêt à s’adresser à ces derniers en tant qu’individus et non à les percevoir comme une masse indistincte. Par ailleurs, l’étude révèle que les PDG interviewés prévoient une croissance de l’ordre de 256 % de l’usage des médias sociaux dans l’interaction avec les consommateurs, et ce aux dépens des canaux « traditionnels » de communication.
  3. Enfin, l’étude suggère que l’innovation devrait être abordée de manière ouverte, misant sur des partenariats nombreux qui se situent au-delà l’organisation, voire même avec les concurrents. Cette « coopétition » serait, selon Chapman et son équipe, particulièrement pertinente dans les phases en amont de l’exploration, de la recherche et du développement. Seulement 4 % des PDG considèrent que leur organisation sera capable de poursuivre ses opérations en misant uniquement sur des ressources internes. Cette dernière recommandation est probablement moins facile à intégrer pour les leaders ; le marché des affaires étant très compétitif, la tendance a longtemps été aux brevets, aux droits d’auteurs et autres secrets industriels. Cependant, les résultats recueillis par IBM laissent plutôt croire qu’au contraire, les entreprises auraient tout à gagner à être plus ouvertes et à oser des collaborations inusitées.

Les trois constats du IBM CEO Study 2012 ont pour dénominateur commun de mettre les gens au centre du succès potentiel des entreprises. La tendance s’oriente désormais vers une philosophie où les employés sont porteurs de valeurs de l’entreprise, où les individus s’approprient les marques et les produits, eux-mêmes idéalement personnalisables, et où les relations humaines sont tissées à l’aide de la collaboration et de la co-création.

—Gabrielle Madé, Brigade de veille FMC

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s